Créer mon blog M'identifier

Oui mais non

Le 26 octobre 2016, 16:32 dans Humeurs 0

Lorsque nous avons imaginé avoir un enfant cela nous parraissait simple.

Oui mais non.

Des traitements, des doutes, des rendez-vous, des injections, des doutes, des pleurs mais je ne vais pas me plaindre cela n'aurait pas durer des années pour nous.

Lorsque je m'imaginais enceinte, je m'imaginais active et sereine. Je m'imaginais rayonner de bonheur.

Oui mais non.

J'ai été malade 7 mois sur 9 (la plus longue gueule de bois de ma vie si on veut illustrer l'affaire), j'ai été assignée à résidence sans pouvoir bouger à faire des siestes, gober du téléfilm et du chocolat.

(PS : oui l'impasse sur l'accouchement est volontaire).

Lorsque je m'imaginais jeune maman, je m'imaginais sereine, une maman nature version allaitement, couche lavable, écharpe de portage et pas de tétine.

Oui mais non.

L'allaitement : foiré (rapport à l'accouchement dont je ne parlerais pas); pour nous c'est biberon et lait industriel, bon biberons en verre mais tout cela n'a rien de naturel. L'écharpe : je suis nulle, j'ai peur qu'elle tombe et elle n'est pas à l'aise, le porte bébé : idem; j'ai un bébé poussette et même pas la voiture qui va avec. Les couches lavables : joker, je n'ai déjà pas le temps de faire ma propre lessive alors bon.

Je m'imaginais aussi être une maman nature, sans donner de médicaments à ce petit être.

Oui mais non.

J'ai un bébé RGO, on a lutté, on a essayé tout ce qu'il était possible naturellement mais on est arrivé à un combo de médicaments qui m'effraie à chaque fois.

Puis je m'imaginais une maman comblée, active mais heureuse d'être avec son bébé à la maison.

Oui mais non.

Un bébé RGO qui doit rester à la verticale 2h après chaque biberon ça limite un peu les sorties et puis je n'ai pas la voiture qui va avec la poussette donc je suis obligé d'emprunter celle de monsieur. Elle ne fait pas de siestes de la journée donc moi non plus et je dois avouer être heureuse quand elle s'endors enfin le soir (une douche, une soupe et au lit).

Bref, j'imaginais la vie de jeune maman simple et naturelle mais rien de tout cela. Chaque jour il faut prendre sur soi pour lutter contre la fatigue, le manque de sommeil et les biberons difficiles, il faut jouer et surjouer la bonne humeur mais bon un sourire "gencive" de Melle et ça repart !

 

 

On efface et on recommence

Le 26 octobre 2016, 16:14 dans Famille 0

Un petit reset sur mon blog, un temps blog d'humeur puis blog de cuisine puis ... un véritable désert.

J'ai décidé aujourd'hui de le reprendre, comme ça, une envie par une après-midi pluvieuse avec une envie d'écrire qui me démange.

Alors on reprend : Bonjour moi c'est Flopie, 32 ans, professeur des écoles désormais et jeune maman de Melle M presque 5 mois.